Affaire Snowden, fin de la vie privée? Christian Roesch

Edward Joseph Snowden, né le 21 juin 1983 est un informaticien américain, ancien employé de la CIA et de la NSA en tant qu’employé de divers sous-traitants, dont Dell ou Booz Allen Hamilton, son dernier employeur . En juin 2013, Snowden rend publiques par l’intermédiaire des médias, notamment du Guardian et du Washington Post   des informations classées top-secrètes de la NSA concernant la captation des métadonnées des appels téléphoniques aux États-Unis, ainsi que le système d’écoute sur internet du programme de surveillance PRISM du gouvernement américain . Justifiant ces révélations, il indique que son « seul objectif est de dire au public ce qui est fait en son nom et ce qui est fait contre lui »

Suite à ses révélations, Edward Snowden est inculpé le 22 juin 2013 par le gouvernement américain sous les chefs d’accusation d’espionnage, vol et utilisation illégale de biens gouvernementaux…

Extraits de l’article…

…Bref, la vie quotidienne, jusque dans son intimité, peut être contrôlée autant par les autorités que par des particuliers.

Essayons d’imaginer quelques conséquences. La vie dite privée devient transparente. Nous ne pouvons plus rien cacher. Mentir, tromper, tricher deviendra très difficile. Or notre personnalité se bâtit dans l’enfance par rapport à de telles situations. Les traumatismes de l’enfance ont une heureuse conséquence (toute chose a deux faces) : ils construisent le système nerveux et la raison. Si le mensonge devient interdit, comment le psychisme s’adaptera t-il ?

Trois directions semblent envisageables ….

1.       Les individus se laissent mener sans résistance, cadrés dans la plupart des secteurs de leur existence, dociles comme des moutons de Panurge. Ce sera la grande majorité.

2.       Ils réagissent violemment allant jusqu’à « péter les plombs ». Ils entrent dans la catégorie à surveiller activement, justifiant de ce fait les méthodes employées.

3.       Certains cherchent à bien vivre avec. De l’obligation de ne pas mentir, ils en font un art de vivre, un plaisir, cherchant les échanges vrais, n’ayant rien à cacher…

 … Lire la totalité de l’article : Revue Reflets n°9  – rubrique actualité – pages 7 et 8