Désir d’infini – Interview de Trinh Xuann Thuan

DESIR D’INFINI   Interview de Trinh Xuan Thuan

Francophone d’origine vietnamienne, né en 1948 à Hanoï, professeur d’astrophysique à l’Université de Virginie et chercheur à l’Institut d’Astrophysique de Paris, Thuan est l’auteur de nombreux ouvrages de vulgarisation en français sur l’Univers et les questions philosophiques attenantes. Il a été récompensé en 2012 par le prix mondial de la Fondation Simone et Cino Del Duca/Institut de France.  Il est un spécialiste internationalement reconnu de l’astronomie extragalactique.

 thuan2002 def

Dans votre dernier livre, vous explorez la notion d’infini, mais quelle est votre vision personnelle? Optez-vous pour le multivers ( univers multiples)?

Il faut d’abord dire que j’admire la beauté et l’harmonie de l’univers. Avant d’essayer de le comprendre, c’est d’abord un rapport émotionnel et esthétique que j’ai avec lui. J’éprouve toujours un plaisir extrême à aller au télescope et à recueillir la lumière partie d’une galaxie lointaine il y a des milliards d’années. S’il est une entité où la notion d’infini revient avec insistance, c’est bien l’univers. Dans un passé encore récent, le mot « univers » signifiait «l’ensemble de tout ce qui existe ». Mais les avancées en physique au cours des dernières décennies ont graduellement contraint les scientifiques à envisager, en plus de notre univers, des univers « parallèles », le tout formant un vaste et fantastique « multivers ». Mais, pour l’instant, le concept de multivers souffre du plus grave défaut qui puisse se concevoir en science : il ne peut être directement vérifié par l’expérience et l’observation. Avec nos télescopes, nous pouvons seulement observer notre univers, pas d’autres univers. Or un concept qui n’est ni testable ni falsifiable peut-il être considéré comme scientifique …

 … pour lire la suiteRevue Reflets n°8 -rubrique Société – pages 56 et 57