“Vivre digne!” – Interview de Nikos ALIAGAS

Tout le monde connait l’homme de télévision. Bien peu connaissent, derrière le présentateur, l’homme de foi, celui dont le souci premier est de traverser l’existence avec dignité et respect pour les âmes qui l’entourent.  Ses organes des sens, qu’il a particulièrement développés, le mettent en symbiose avec la nature. Il garde le cap : vivre la vie qu’il se choisit, et, jusqu’à la mort, demeurer une « belle personne ». Voici cet homme.

Nikos Alliagas

Voici deux extraits de l’interview de Niko ALIAGAS

«  Vivre digne ! » – revue Reflets n°8 – pages 76 à 80

Qu’est-ce que la foi pour vous ?

La foi, c’est un exercice. Elle n’est pas acquise. C’est une réactualisation permanente de ta quête, une remise en question permanente de tes doutes. Je doute, donc je suis ; pas je pense, donc je suis, comme le dit Descartes. Moi, c’est parce que je doute que peut-être j’existe. Tout n’est pas à prendre comptant, dans les écrits ou ailleurs. L’âme humaine est un abysse, avec mille histoires, mille explications, mille chemins. Pour moi, c’est ça la foi : une quête et un doute permanent

Nikos Alliagas 2

La mort, une tragédie ?

C’est dur parce qu’on cache la maladie. On cache la mort. On ne sait pas comment parler à quelqu’un qui sort d’un décès. Les gens ne savent pas comment trouver les mots. On dit : « C’est la vie ! » Mais non, ce n’est pas la vie. C’est un passage de la vie. L’âme est immortelle, quelle qu’elle soit, où qu’elle aille, dans n’importe quel paradis qu’elle aille. Je ne dis pas que je détiens les clés. Je n’en sais rien, je n’y suis pas allé, mais je crois à la dimension infinie de l’âme.

 …Lire la suite… Reflets n°8 – rubrique “confidence d’artiste”