GROS PAVE DANS LA MARE – Docteur Jean Patrick CHAUVIN

Gros pavé dans la mare

 Docteur Jean-Patrick Chauvin  JPC def

 Gros pavé dans la mare du monde de la santé : Le guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux. Deux éminents professeurs de médecine produisent un ouvrage destiné à informer médecins, malades et gestionnaires de notre système de santé des déviances de l’usage des médicaments dans notre monde moderne.

Y sont dénoncés les abus de production de médicaments par les laboratoires, l’inefficacité des instances censées contrôler leur mise sur le marché, la complicité latente des politiques et du monde médical.Tout cela appelant à une refonte de notre système de santé.

 Mais pour y parvenir, peut-être faudrait-il sortir d’un débat partisan, voire polémique. D’abord en tentant de comprendre ce qui se joue pour ne pas tomber dans le piège de l’accusation. Une première question est alors de mise : en quoi sommes-nous tous et chacun responsables de cet état de fait ?

 N’avons-nous pas tous, un jour ou l’autre, cédé à la tentation du médicament lors d’un symptôme désagréable ? En fait, c’est plutôt au mésusage des médicaments qu’il faudrait s’en prendre, et surtout à la croyance que seules les solutions extérieures validées par les chiffres sont dignes de foi.

Il existe aujourd’hui un point de vue dominant dans le monde de la santé, que ce soit du côté des médecins ou des malades, qui est que la seule réponse à nos maux est une réponse extérieure. La nature humaine, en matière de santé, n’est prise en compte que du point de vue « organique », que du point de vue de la biologie du corps, et elle occulte occultant ce qui fait aussi l’homme, à savoir sa vie intérieure.

Lire la suite… Reflets n°6 page 46 et 47 -rubrique santé-

2 réflexions sur « GROS PAVE DANS LA MARE – Docteur Jean Patrick CHAUVIN »

  1. En réponse à la demande des références du livre ” Un gros pavé dans la mare”: ce livre n’existe pas. C’est simplement le titre de cet article. Il a été intitulé ainsi parce qu’à notre sens, le livre “Le guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux” des professeurs Philippe Even et Bernard Debré, constitue un événement de ce type: un pavé dans la mare. Il fait certes des remous dans le monde de la santé, mais surtout il invite à une réflexion plus sereine sur les manques et les dysfonctionnements de notre système de santé en matière d’usage des médicaments.

    Le but de cette réflexion ne serait pas d’alimenter une nouvelle polémique, mais de repenser notre façon d’envisager la santé, la maladie et le soin. Considérant que l’être humain n’est pas seulement un ensemble de fonctions biologiques à réparer, mais aussi un être doté d’une histoire et d’une conscience. Ce qui incite à envisager une “médecine” qui prenne en considération ce point de vue, et qui permette à chacun de devenir un acteur conscient et responsable de sa propre santé, afin cela s’incarne dans “une pratique de bonne santé personnelle”. Ce point de vue sera développé dans un prochain dossier de Reflets qui abordera la question de la santé humaine. Mais vous pourrez aussi trouver une première réflexion à ce sujet dans le livre de Jean-Patrick Chauvin “Quand la maladie nous enseigne” paru aux éditions Josette Lyon.

Les commentaires sont fermés.