L’humanité est en deuil

Il existe un pays où l’on exécute un condamné à mort, vingt ans après l’avoir jugé. Vingt ans de torture , pour que l’assassin paye à petit feu, car l’exécution rapide ne lui permettrait pas de regretter son forfait.

Vingt ans pour vous faire oublier que vous êtes un homme, pour que vous conveniez que vous êtes une bête (féroce) et que vous devez mourir comme une bête.

Un pays où on emmène la famille de la victime voir l’exécution sans oublier les enfants.

Un pays où on se réjouit que l’assassin soit exécuté. Oeil pour oeil, dent pour dent. C’était un progrès, voici trois mille ans. Il est resté figé dans certaines régions du globe.

Un pays où l’important c’est que la justice soit rendue selon les régles. alors il n’y a rien à redire.

Un pays où les témoins jurent sur la Bible de dire la vérité.

Un pays où l’on juge quelqu’un coupable de meurtre sans preuve formelle , sur la déposition des témoins, où la couleur de la peau contribue à “l’intime conviction”

Un pays où sept témoins sur neuf se rétractant cela ne remet pas en cause le jugement.

Un pays où les témoins peuvent être subornés par la police pour mentir au procès.

Un pays sourd à l’appel des nations , de l’opinion internationale, du pape.

Un pays dont le gouverneur d’un état préfère les statistiques à la justice.

Un pays qui a éxécuté un prisonnier clamant depuis depuis vingt ans son innocence, jusqu’au bout.

Ce pays , ce n’est pas l’Iran des Ayattolahs.

Ce n’est pas la Corée du Nord communiste ou une dictature quelconque.

Ce sont les Etats-Unis d’Amérique, état de Géorgie.

 

TROY DAVIS  a été exécuté ce matin à 5h (heure française)