Demain… la réalité augmentée et l’homme augmenté

Demain… la réalité augmentée et l’homme augmenté

Bernard Montaud

Bernard Montaud

Je lisais il y a quelques jours un article sur la recherche dans les grandes entreprises d’informatique telles Google, Apple et Windows, où il était question d’apercevoir des ponts entre la biologie et le numérique. Et comme quoi dans les trente ans à venir, il était fort probable que l’on invente des puces électroniques dans des protéines, puces qu’il serait possible alors de greffer dans le cerveau pour que l’homme soit désormais directement connecté à ses ordinateurs. Ce serait l’ère de « l’homme augmenté », l’ère de l’homme amélioré par la mémoire infinie de l’ordinateur, l’homme amélioré par l’immense intelligence combinatoire de l’ordinateur, l’homme amélioré par les milliers d’applications en tous genres le rendant capable de se sortir de toutes les situations.

Ajoutez à tout cela que sans doute par l’intermédiaire d’écrans de plus en plus subtils placés ou greffés sur nos membranes, alors nos yeux et nos oreilles, notre nez et nos mains finiront par rencontrer « une réalité augmentée » elle aussi ! Il s’agira d’une sorte de monde amélioré que nos organes des sens percevront par l’intermédiaire d’informations numériques surajoutées à la réalité. Déjà certains jeux vidéo (comme le Pokemon) font courir les humains après des petits bonhommes qu’il faut attraper dans une réalité augmentée ! Et ce ne sont là que les débuts de la réalité manipulée par le numérique.

Ainsi donc, nous allons vers un « homme augmenté » vivant dans une « réalité augmentée ». Une sorte de i-homme vivant dans une i-réalité ! Évidemment, c’est le super-homme aux superpouvoirs que la modernité attend dans ses désirs les plus secrets. Un super-homme aux superpouvoirs, une sorte de race supérieure, fantasmé à travers tous les super-héros de cinéma. C’est le super-homme aux superpouvoirs, et que les sportifs dopés essayent d’atteindre dans de fausses performances extraordinaires, ou que les chanteurs ou artistes drogués essayent d’imiter dans une inspiration géniale trichée. De partout il y a cette quête effrénée du super-homme aux superpouvoirs comme s’il fallait trouver seulement au-dehors les solutions qui conduisent à l’Homme dans une réalité augmentée.

Là est le principal problème : tout le monde cherche les résultats du travail sur soi sans avoir à faire le travail sur soi ; tout le monde cherche les résultats du chemin spirituel sans avoir à faire ledit chemin spirituel ! Monstrueuse paresse humaine qui voudrait à tout prix une super-condition humaine sans avoir le moindre effort à faire ! Alors la science au service de cette paresse fondamentale va s’ingénier à inventer des superpouvoirs de partout : superpouvoir de nos organes des sens, superpouvoir de nos cerveaux associés à des ordinateurs, superpouvoir de tous nos écrans plus ou moins implantés et aux mille applications possibles. Et plus l’humain va conquérir tous ces superpouvoirs par l’extérieur, moins il va préserver son humanité, ses libertés, pour devenir peu à peu sans même s’en rendre compte un mutant manipulé par tous ceux qui tireront les ficelles du numérique.

Car enfin il existe bien un homme augmenté dans une réalité augmentée, mais avec des solutions intérieures, seulement des solutions intérieures : c’est l’Homme augmenté par l’ange, l’Homme augmenté par l’amour porté à Marie ou au Christ, l’Homme augmenté par sa pratique spirituelle le rendant meilleur, l’Homme augmenté par sa Tâche, son Service, son Apostolat secret. En face de toutes les augmentations extérieures conduisant l’humain au mutant, il existe les augmentations intérieures conduisant l’humain au saint homme. Car le saint homme aussi est un homme augmenté… et même le seul homme augmenté qui soit la vraie suite de l’homme, « le fils de l’homme » comme diraient les chrétiens.

Le coup de la race pure, le coup de la race supérieure, on nous l’a déjà fait sous le nazisme, et des millions de juifs, de tziganes en ont payé les conséquences. Là, déjà, il s’agissait d’une « race pure et supérieure »  par acquisition de pouvoirs extérieurs… des mutants résultant de l’homme déviant. Rien de plus. Et la modernité numérique nous promet exactement la même chose !
L’homme déviant n‘est pas l’homme augmenté, c’est au contraire un pauvre homme diminué, bien diminué par l’esclavage à tous ses ordinateurs et à tous ses écrans ! L’homme augmenté qui nous est promis est un futur zombie de l’existence qui vivra seulement par procuration les bonheurs ou les malheurs de ses héros numériques.

Sans doute il y aura alors des « nouveaux juifs » à combattre, « des nouveaux juifs » à éliminer, dans cette nouvelle quête de la race supérieure ! Et qui seront ces « nouveaux juifs », sinon tous ceux qui chercheront l’humain augmenté par l’intérieur au lieu de recevoir passivement une humanité augmentée par l’extérieur ! Aucun doute là-dessus : le futur de l’homme devra être homologué par l’informatique greffée ! Aucun doute là-dessus : tous les humains non greffés ne tarderont pas à être suspects. Aucun doute là-dessus : tous les humains qui chercheront la sainteté ou l’homme augmenté par l’amour deviendront l’ennemi des peuples à plus ou moins long terme.

Le nouveau terrorisme sera le regard suspect porté sur tous les humains non greffés à leurs ordinateurs. La nouvelle intolérance consistera à les traiter de « sectaires », et à chasser le « gourou » comme on a déjà commencé à le faire ! Plus tard, ce sera le tour de tous ceux qui prieront encore, et plus tard le simple fait d’être croyant sera un délit !
Aujourd’hui, on se défoule sur toutes les formes de foi non homologuées (mais non homologuées par qui ?) Et demain, on fera pareil même avec la foi homologuée, même avec la foi tout court : tout homme de foi sera décrété égaré, tout homme de foi sera un danger pour la société ! Et la gestapo des associations anti-sectes pourra alors s’en donner à cœur joie, puisque tout humain qui priera encore sera devenu un malade suspecté de dérive sectaire.

Cela fait rigoler qui, toute cette histoire d’homme augmenté dans une réalité augmentée ? Cela fait rigoler qui, la chasse aux sectes non homologuées et aux vilains gourous qui a déjà commencé, et bientôt la chasse à l’homme de foi quelle que soit sa foi ? Cela s’appelle le double destin de toute l’espèce humaine, et qui peut savoir lequel va triompher ? Soit l’humain sera augmenté du dedans et une humanité meilleure pourra alors voir le jour, soit l’humain sera augmenté du dehors et alors il faudra craindre le pire… Tout cela est en train de commencer, là, maintenant, sous nos yeux !

Vous pouvez retrouver cet article sur le blog de Bernard Montaud  http://bernardmontaud.org/

*****

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *